fermez cette fenêtre pour revenir au site de microrun

Plan de la page :



utilisation
exemples d'utilisation
programmation
Une barre d'outils particulière: Le clavier numérique virtuel :



Utilisation :

Qu'est-ce qu'un barre d'outils: C'est un ensemble de boutons, dans une fenêtre windows, accessibles à tout moment par l'utilisateur pendant le déroulement de l'application.


Exemple de barre d'outils

























Prenons un cas simple: Un outil qui permette de sortir à tout moment de l'application.
C'est un outil puissant : Où que soit l'utilisateur (ex: 5ième niveau de sous menu, dans la liste des articles), il peut sortir de l'application par un simple click, au lieu de fermer toutes les fenêtres une à une, et de remonter tous les menus un à un.
Pour le développeur, il suffit de mettre ZEND() puis STOP comme code source associé à l'outil.
En l'absence de cette fonction, il faudrait prévoir le code source de sortie de l'application sur tous les menus, tous les sous-menus et tous les écrans de l'application. C'est donc une fonction puissante.

Mais c'est également un outil qu'il faut savoir gérer. Si l'utilisateur est en pleine saisie de facture,
et qu'il clique par mégarde sur l'outil quitter, il peut perdre sa facture, voire la laisser dans un état instable.

C'est pourquoi il est intéressant de pouvoir activer et désactiver simplement ces outils au fur et à mesure du déroulement de l'application.


Bien que l'écran Bikini soit limité à 120 colonnes, les barres d'outils peuvent être positionnées au dela de 120 colonnes.
Elles peuvent occuper l'espace jusqu'à 160 colonnes.
160 colonnes x 41 lignes occupent un espace équivalent à 16/9e, ce qui correspond au standard actuel des écrans du marché.
En mode petites polices, l'application occupera entièrement un écran 16/9e de portable 15 pouces wide, ou de 19 pouces Wide.
En mode grandes polices, l'application occupera entièrement un écran 16/9e de 22 pouces Wide.
Pour pouvoir utiliser les outils, il faudra ensuite créer les outils dans la barre, puis afficher la barre.

La barre d'outils est active en parallèle avec l'application. Les outils sont donc disponibles tout le temps de la vie de la barre.
Même à l'intérieur des saisies, des listes etc..., les outils peuvent êter utilisés.

Plusieurs barres d'outils peuvent être utilisées simultanément. Chacune portant un numéro différent.
Les barres d'outils sont affichées dans des fenêtres windows différentes de la fenêtre exécuteur.
Elles peuvent être déplacées par l'utilisateur en dehors de la fenêtre exécuteur.
Cependant, si la fenêtre exécuteur est déplacée, les barres d'outils sont automatiquement déplacées en même temps par Bikini.

Losque l'on clique sur la barre d'outils, ou sur un outil, la fenêtre de la barre prend le focus au détriment de la fenêtre exécuteur.
Cependant, lorsque l'utilisateur frappe un caractère au clavier, le focus est automatiquement redonné à la fenêtre exécuteur, et le caractère est envoyé dans le buffer clavier de Wexa.

Voici quelques possibilités concrètes d'utilisation des barres d'outils :


début

Exemples d'utilisation :









































Barre d'outils numéro 1 :

L'outil QUITTER permet à l'utilisateur, où qu'il soit dans l'application de pouvoir quitter celle-ci.
Les autres outils chaînent vers les grandes fonctions de l'application. Une fenêtre WEXA est ouverte, indépendante de la fenêtre d'appel.

A noter que des possibilités intéressantes peuvent être gérées:
Par exemple, si l'utilisateur est sur une facture du client "microrun", il va en cliquant sur l'outil clients se positionner directement sur ce client.
Une fois sur la fiche client, comme c'est une nouvelle instance du programmme et de Wexa qui est appelée, il peut modifier le client.
Puis revenir exactement là où il était en fermant cette nouvelle fenêtre.

Barre d'outils numéro 2 :

Cette barre d'outils fonctionne comme la précédente : On appelle une nouvelle instance de WEXA et du programme.
Cependant, ce sont les grandes fonctions de la partie du logiciel dans laquelle l'utilisateur est qui sont présentées ici.
(la gestion des ventes)

Barre d'outils numéro 3 :

Enfin, la 3ième barre d'outils appelle des fonctions contextuelles à la facture qui étaient aupavarent accessibles par un menu "click droit".
A noter que cette 3ième barre ne présente pas de bouton de fermeture contrairement aux 2 précédentes, 2 types différents de barres d'outils pouvant être programmés.

début




Programmation :

ztoolbar_create crée un barre d'outils en mémoire.
Noter que l'on peut créer 2 types de barres d'outils.
Le principe de fonctionnement est le suivant :

Lorsque l'utilisateur cliquera sur un outil (identifé par son ID%), zlib appelera la fonction callback de votre programme que vous avez passé en paramèyte à ztoolbar_create.
Dans cette fonction callback, il faudra tester le numéro d'outil (ID), et réaliser l'action correspondante.

A noter que pour quitter l'application, il vaut mieux laisser faire zlibrary par un exit(-1) dans le callback, que de quitter soi-même par programmation.

Une fois la toolbar créée, il faut créer successivement tous les outils à l'intérieur de la barre :

La fonction ztoolbar_addtool permet de faire cela.
A noter que la barre d'outil est définie par des coordonnées texte sur l'écran, mais les outils sont définis par des coordonnées graphiques dans la barre.

Une fois les outils créés, on peut maintenant faire apparaître la barre par la fonction ztoolbar_show.

Les autres fonctions sont :

ztoolbar_remove qui supprime la barre d'outils.
ztoolbar_maxx_tools qui permet de connaître la largeur de l'écran (en colonnes) pour positionner les barres d'outils.


début




Une barre d'outils particulière:
Le clavier numérique virtuel :



Le clavier numérique est une barre d'outils que l'on peut positionner sur l'écran.
Les touches frappées sur le clavier vont automatiquement s'insérer dans une saisie BCD, % ou #.
Ceci est utile pour gérer les écrans tactiles.
On peut positionner le clavier virtuel où l'on veut. De préférence à proximité visuelle de la saisie.

Pour faire appraître le clavier virtuel utiliser la fonction zkeyboard_show
Pour le faire disparaître, utiliser la fonction zkeyboard_hide




























début